À propos de nous

Historique

Plan lithographique d'Arvida, par Harry Brainerd et Hjalmar Skougor, 1925. Source : Ville de Saguenay.

Le Centre d’histoire Sir-William-Price a pour mission la mise en valeur des patrimoines historique, architectural, urbanistique et industriel de l’arrondissement de Jonquière à Ville de Saguenay, et ce, depuis 1987.  Depuis toutes ces années le Centre d’histoire Sir-William-Price a développer son expertise et est devenu un acteur incontournable dans la mise en valeur du patrimoine et de la préservation de l’identité du secteur.

C’est en 2016, à la suite d’une demande du Comité Organisateur pour la Reconnaissance Patrimoniale d’Arvida (CORPA), que le Centre d’histoire Sir-William-Price a eu l’opportunité de mettre en valeur l’héritage de la ville d’Arvida. C’est donc dans la foulée des démarches visant la reconnaissance d’Arvida à divers paliers, que s’est concrétisée cette requête par la création d’un volet muséal arvidien, le Centre d’histoire Arvida. Ce dernier est plus particulièrement en charge de l’interprétation et de la mise en valeur du patrimoine de ce secteur, tout en siégeant comme acteur important pour les démarches visant la reconnaissance patrimoniale d’Arvida.

Mot de la présidence

À venir

Mot de la direction

À venir

Équipe

Josée Bergeron, directrice générale

À venir.

Josée Bergeron

Annie Fortin, chargée de projet

Annie travaille au Centre d’histoire Sir-William-Price depuis l’été 2016. Elle travaillait comme historienne avant de devenir chargée de projet en 2017. Elle est diplômée d’un baccalauréat en histoire de l’Université du Québec à Chicoutimi ainsi que d’un Master en histoire de l’Université Paris-Sorbonne en France.

Annie Fortin

Louise Plante, adjointe administrative

À l’emploi de l’Auberge Villa Pachon depuis 18 ans, Louise travaille simultanément comme secrétaire administrative au Centre d’histoire Sir-William-Price depuis 2011.

Louise Plante

Rosaire Girard, concierge

Depuis septembre 2013, Rosaire effectue un stage d’intégration au travail en partenariat avec le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Rosaire Girard